Les destinations Les voyages
En résumé

Là où tu passes un col à 5416m

À lire

Ca y est, c'est décidé : direction le Népal

À lire

Jour 0 - Katmandou / Bhulbhule

À lire

Jour 1 - Bhulbhule / Jagat

À lire

Jour 2 - Jagat / Dharapani

À lire

Jour 3 - Dharapani / Chame

À lire

Jour 4 - Chame / Upper Pisang

À lire

Jour 5 - Upper Pisang / Braga

À lire

Jour 6 - Ice Lake

À lire

Jour 7 - Braga / Manang

À lire

L'instant Carte Noire

À lire

Jour 8 - Manang / Letdar

À lire

Jour 9 - Letdar / High Camp

À lire

Jour 10 - High Camp / Muktinath

À lire

Étoile juive et croix gammée

À lire

Jour 11 - Muktinath / Kagbeni

À lire

Jour 12 - Kagbeni / Marpha

À lire

Jour 13 - Marpha / Kalopani

À lire

Jour 14 - Kalopani / Tatopani

À lire

Le plombier népalais

À lire

Le backpack idéal pour un trek au Népal

Fermer

Le plombier népalais

Tour des Annapurnas, Népal

calendar jeudi 24 novembre 2011 clock 22:10

Nous avons pu voir que les Népalais étaient plutôt doués de leurs mains. Leur artisanat est plutôt fin, tant au niveau des bijoux que des textiles.
Par contre, s’il y a un domaine où le bât blesse, c’est la plomberie.

Les toilettes népalaises, ce sont nos toilettes turques. Un trou au milieu de la pièce et un seau d’eau pour tirer la chasse. Basique.
Seulement, quelques lodges font l’effort de s’adapter au confort occidental et ont la bonne idée d’installer des toilettes bien de chez nous avec cuvette, abattant et chasse d’eau automatique. Et forcément, c’est un plus compliqué niveau tuyauterie.

Aujourd’hui, c’est la 4ème fois que nous avons la chance d’avoir de telles toilettes et c’est la première fois que ça ne fuit pas. Pas de bain de pieds quand tu tires la chasse.
Malgré tout, le plombier népalais fait quand même bien les choses, car c’est toujours l’arrivée d’eau qui fuit et pas l’évacuation. Ce serait nettement plus merdique.

Bref, si certains ont peur du plombier polonais, n’ayez rien à craindre du plombier népalais.