Les destinations Les voyages
En résumé

Là où tu passes un col à 5416m

À lire

Ca y est, c'est décidé : direction le Népal

À lire

Jour 0 - Katmandou / Bhulbhule

À lire

Jour 1 - Bhulbhule / Jagat

À lire

Jour 2 - Jagat / Dharapani

À lire

Jour 3 - Dharapani / Chame

À lire

Jour 4 - Chame / Upper Pisang

À lire

Jour 5 - Upper Pisang / Braga

À lire

Jour 6 - Ice Lake

À lire

Jour 7 - Braga / Manang

À lire

L'instant Carte Noire

À lire

Jour 8 - Manang / Letdar

À lire

Jour 9 - Letdar / High Camp

À lire

Jour 10 - High Camp / Muktinath

À lire

Étoile juive et croix gammée

À lire

Jour 11 - Muktinath / Kagbeni

À lire

Jour 12 - Kagbeni / Marpha

À lire

Jour 13 - Marpha / Kalopani

À lire

Jour 14 - Kalopani / Tatopani

À lire

Le plombier népalais

À lire

Le backpack idéal pour un trek au Népal

Fermer

Jour 6 – Ice Lake

Tour des Annapurnas, Népal

calendar mercredi 16 novembre 2011 clock 19:05
Profil de l’étape
Dénivelé positif : 1200 m
Dénivelé négatif : 1200 m
Braga (3450 m) > 3h30 > Ice Lake (4650 m) > 2h00 > Braga (3450 m)

Finalement tous les plans élaborés hier sont tombés à l’eau.
Ce matin, il n’y avait pas un nuage. Seb avait peur de regretter de ne pas monter à l’Ice Lake. Alors, nous avons décidé d’y aller malgré tout.

Ce matin il fait beau donc

Ce matin il fait beau donc

Le fameux lac est à 4600 m et nous sommes à 3500 m. Nous savions donc que ce serait difficile.
Nous sommes partis vers 9h00 après le petit déj.

L'invité surprise du petit déj

L’invité surprise du petit déj

Il y a plein de désillusions tout au long du chemin.
Pour commencer, ça grimpe de manière continue ; pas de répit.

Pas de répit, mais une jolie vue sur Braga

Pas de répit, mais une jolie vue sur Braga

La première étape est un stupa avec des drapeaux. Ce n’est que le quart du chemin.

Quand t'es déjà à 4000 m, tu te sens tout petit

Quand t’es déjà à 4000 m, tu te sens tout petit

Premier checkpoint donc

Premier checkpoint donc

I'm the queen of the world

I’m the queen of the world

T'étais pas là. Nous, si.

T’étais pas là. Nous, si.

Ensuite, il y a environ 35 mn de montée avant de rejoindre un second rassemblement de drapeaux.
Ce n’est toujours pas la fin du calvaire ; seulement le milieu.

Drapeau blanc

Drapeau blanc

Une nouvelle partie de grimpette et cette fois, le vent est de la partie.
Environ 30 mn de montée avant de rejoindre une partie plus plate, qui, une nouvelle fois, peut vous amener à penser que le lac n’est pas loin. Faux espoir.

Cela recommence à monter, pendant une bonne trentaine de minutes.

En face de vous, il y aura un nouveau panneau Ice Lake, qui vous indique qu’il faut prendre à gauche et monter pour basculer sur le versant arrière. A partir de là, ça sent la fin.

Le soleil est là, mais il ne fait pas chaud

Le soleil est là, mais il ne fait pas chaud

Il faut compter environ 15 mn pour passer sur l’autre flanc de la montagne et là, c’est le bonheur :
le sentier est presque plat. On contourne donc la montagne pendant environ 20 mn avant de tomber sur un premier petit lac.

Encore 10 mn de patience pour rejoindre le lieu tant attendu.
C’est un lac de montagne à côté duquel se dresse un stupa et des drapeaux. Il n’a cependant pas grand chose de « glacé », excepté le vent violent qui nous fouette le visage.

Le fameux Ice Lake

Le fameux Ice Lake

Un petit sandwich et quelques photos et c’est reparti pour environ 2 heures de descente ; tout dépend du rythme.

Au niveau du mal de l’altitude, un petit mal de tête pour Seb et rien pour moi.
Du côté de Peter et Anne-Marie, tout va également bien. Zowie par contre est un peu malade à la descente. Il a mal la tête et se sent nauséeux. Ca passera relativement vite.
En arrivant en bas, ce n’est déjà plus qu’un mauvais souvenir.

L'équipe de choc

L’équipe de choc

Voilà, nous avons relevé notre défi des 4600 m avec 1100 m de dénivelé positif en moins de 4h.