Les destinations Les voyages
En résumé

Là où a été fondé le Vovinam Viet Vo Dao

À lire

Le Delta du Mékong

À lire

Oui, le serpent ça se mange

À lire

Cao Dài et Cu Chi

À lire

A la recherche du To Duong

On y a dormi

Duc Vuong Hotel

95 Bui Vien Street
Ho Chi Minh Ville
Fermer

Le Delta du Mékong

Saïgon, Vietnam

calendar dimanche 14 novembre 2010 clock 18:04

Pour notre dernier jour, on a décidé d’aller visiter le delta du Mékong.

Les activités sont un peu des attrape-touristes mais bon, c’est ce que nous sommes après tout et surtout, pas le temps d’organiser une visite en duo.

Donc bus jusqu’au delta, puis petit bateau de bois.

C’est étrange, c’est immense et pourtant l’eau à l’air sale car elle est marron. Mais apparemment non ; ce sont des eaux qui bougent beaucoup et qui regorgent de poissons. En tout cas à première vue, on n’a pas envie de se baigner dedans.

Le delta du Mékong est plein de petites îles et de villages flottants.

Nous commençons par nous arrêter sur Coconut Island. Comme son nom l’indique, l’île vit du commerce des noix de coco.
Mais elle vit également des ventes de gelée royale et de miel, ce qui est un bon fond de commerce vu le nombre d’étrangers au kilomètre carré.
Le guide dispose d’une ruche « témoin » qu’il ouvre pour montrer le fonctionnement d’un colonie d’abeilles et pour montrer comment est produit le miel (du jamais vu bien sûr…).
On a bu un bon thé au miel et Seb a pu s’amuser avec un gros python, qui était un peu l’animal de compagnie du bar. Pas mal.

Ensuite, nous avons visité une autre île, sur laquelle on a mangé des fruits frais en écoutant de la musique locale. Sympa.

On a également pris un sampang pour une promenade dans les canaux alentours. Cela aurait pu être joli et vraiment dépaysant, mais on se serait cru sur le périph aux heures de pointe…

La dernière excursion de la matinée est la visite d’une fabrique bonbons locaux, à base de coco.
Les sucreries ne sont pas terribles mais le fait de voir comment ils font, jusqu’à la découpe et la mise sous papier, c’est rigolo.
Enfin, nous avons déjeuné sur une île voisine, où on peut également faire une promenade à vélo si on a envie (il ne faut pas avoir peur, ce sont des vélos locaux).

Cela permet d’avoir un bon aperçu pour neuf dollars par tête.
En revanche, il faut faire gaffe.
Apparemment notre hôtel était vraiment réglo concernant le tarif des excursions car d’après le guide et les autres gens, nous avions bénéficié du prix le plus avantageux.
En effet, pour faire la même chose, certains ont payé jusqu’à trente dollars ; n’hésitez donc pas à faire plusieurs agences avant de réserver.