Les destinations Les voyages
En résumé

Là où les gens vivent heureux et font du footing

À lire

Comment on dit photomaton en danois ?

À lire

Farniente ? Connais pas…

À lire

En mode « Danish Style »

À lire

Toc toc, y a quelqu’un ?

À lire

Journée internationale de la loose

On y a dormi

Hotel Copenhagen Island

Kalvebod Brygge 53
1560 Copenhague
On y a dormi

CPH Living

Langebrogade 1C
1411 Copenhague
Fermer

Toc toc, y a quelqu’un ?

Copenhague, Danemark

calendar samedi 24 avril 2010 clock 00:43

L’arrivée s’est passée comme d’hab, dans un aéroport désert. Deux billets de train en direction de la Gare Centrale et hop, en voiture Simone !

La malchance continue ; on est assis à côté d’un clochard qui pue la vinasse à au moins cinq mètres, il est déchiré, parle et se marre tout seul, se gratte partout… BEURK dégueulasse.
Ca va, le trajet ne dure que treize minutes.

En arrivant, tu te rends vite compte que les personnes alentours sont toutes aussi défoncées que le clochard que tu as laissé dans le train. Ils puent quand même moins et surtout, on ne parle pas le danois, ce qui, en fait, est une bonne chose.

La météo a aussi raté son coup : il pleut, super !
« Bon, ne pas se décourager, le calvaire touche à sa fin » (je me parle intérieurement pour me motiver, oui je sais je suis mentalement instable ce soir).

Seb a trouvé un trouvé un hôtel flottant super design et dans quelques minutes nous serons au chaud, allongés sur un lit king size, avec une vue de la mort qui tue sur le fleuve et la ville…
Eh ben figure toi que non !

La réception est fermée et quand on les appelle, ils nous affirment qu’il n’y a aucune réservation à notre nom et que l’hôtel est complet.
Après un quart d’heure de négociations téléphoniques, comprenant bien qu’on les harcèlera jusqu’au bout de la nuit s’ils n’obtempèrent pas, ils se résignent à nous donner le code du coffre où se trouvent les clés.

Seb n’a pas perdu son temps, la chambre est géniale et le panorama est encore meilleur. Pour te faire une idée, imagine que tu dors sur une péniche le long des quais de Seine, vers Notre-Dame. Sympa, non?

Après cette rude journée, je vais aller m’écraser devant la télé, je crois que je l’ai bien mérité.

@ Deeeeeemmmmmaaaaiiiiiiinnnnnnn