Les destinations Les voyages
En résumé

Là où la misère est à chaque coin de rue

À lire

Le volcan et le lac Taal

On a visité

Intramuros

Manila
On y a mangé

Hobbit House

1212 M.H. Del Pilar
Ermita, Manila
À lire

Un cimetière pas comme les autres

On y a mangé

Ristorante Delle Mitre

General Luna corner Real Street
Intramuros, Manila
On a visité

Cimetière chinois

Consul Gen Young Road
Manila
À lire

Trilogie véhiculaire

On y a dormi

La Corona Manila

1166 M.H. Del Pilar
Ermita, Manila
On a visité

Lac de Taal

Batangas
On y a dormi

Rosas Garden Hotel

1140 M.H. Del Pilar
Ermita, Manila
Fermer

Le volcan et le lac Taal

Manille, Philippines

calendar lundi 10 décembre 2012 clock 19:07

N’ayant pas envie de repasser une journée dans la grisaille de Manille, nous avons décidé d’aller jusqu’à Taal, à environ 2 heures de voiture au sud de Manille.

C’est franchement sympa pour y passer la journée, mais cela constitue aussi un budget, comparé aux tarifs philippins.

Sans passer par aucune agence, ce qui nous aurait coûté encore plus cher, arrêtez un taxi et négociez.
2500 pesos (essence incluse) est un tarif correct.
Mais faites lui bien répéter : « with gas included » et qu’il sache bien qu’il n’aura pas un centime de plus, excepté le prix du péage (2×175 pesos – il est d’usage que ce soit le client qui paie).

Une fois ce travail achevé, vous n’avez plus qu’à être patient.

Une fois arrivés a Taygaytay, la ville principale près de Taal, des rabatteurs vous attendent un peu partout pour essayer de vous fourguer une excursion ou un bateau. Nous sommes un peu tombés dans le piège dans la mesure où le taxi s’est arrêté pour faire monter le mec.
Si vous êtes confrontés au même cas de figure, dites lui de ne pas s’arrêter et d’aller directement au bord du lac.

Taal Lake

Lorsque vous serez sur place, négociez le bateau entre 1500 et 1800 pesos, pas plus.
En revanche, refusez de payer pour tout le reste. Il n’y a pas de taxes ni de permis.

Traversez. Si vous ne trouvez pas le chemin pour monter seuls (suivez les chevaux loués par les autres touristes), prenez un guide sur place mais sachez d’avance qu’il ne vous servira à rien excepté à vous envoyer de la poussière dans la gueule lorsqu’il marchera devant vous pendant une grosse demi-heure (45 minutes pour ceux qui ont du mal avec la pente).

Après, il semble qu’il soit ancré dans les mœurs que le guide est « obligatoire » mais à mon avis il ne faut pas lâcher plus de 500 pesos dans l’histoire si vous êtes obligés, comme nous, de plier.

Si vous ne voulez pas marcher et faire votre coréen (vous comprendrez lorsque vous y serez), vous pourrez toujours louer un cheval (le tarif commun est de 500 pesos mais c’est facilement négociable puisqu’on nous l’a proposé à 200).

Taal Ascension

Une fois en haut, vous pourrez vous désaltérer tranquillement en appréciant la vue qui est tout de même insolite : un cratère immense, un lac dedans (celui que vous avez traversé), puis un second cratère dans le lac et encore un autre lac dans le second cratère.
Une sulfureuse poupée russe en somme.

Taal Panoramique

Si cela vous tente, vous pourrez même vous permettre un petit swing. En effet, les philippins, toujours aux aguets quand il s’agit d’oseille.

Si vous préférez les spectacles gratuits et non polluants, regardez autour de vous et vous pourrez aisément contempler les fumerolles émises par ce cratère toujours actif.

Fumerolles

Un commentaire sur “Le volcan et le lac Taal”

  • calendar jeudi 30 janvier 2014 clock 03:58 user vince
    Prenez un bus depuis pasay bus terminal a manille et vous ne paierez pas plus de 120 pesos ( environ 2 euros ) pour atteindre tagaytay. Ensuite par trycicle environ 250 pesos pour atteindre le bord du lac ou encore moins cher en jeepney mais necessite 3 changements ( 45 pesos en tout ). Sans negocier le prix du bateau est de 1500 mais facilement negociable a 1000! apprenez juste quelques mots en tagalo et les prix baisseront beaucoup plus vite !! enjoy