Les destinations Les voyages
En résumé

Là où les belles filles sont en vitrine

À lire

Cette fois, c'est la bonne

À lire

La Casa Rosso, c'est chaud

À lire

A bicyclette...

À lire

Défonce du samedi soir #fail

À lire

Allez viens, on va aux putes

On y a dormi

Westcord City Center Hotel Amsterdam

Nieuwezijds Voorburgwal 50
1012 SC Amsterdam
Fermer

A bicyclette…

Amsterdam, Pays-Bas

calendar dimanche 25 juillet 2010 clock 18:32

Marcher c’est bien, mais c’est fatigant aussi.

Pour faire original en ce dimanche, nous avons donc loué des vélos.

Je dois dire que c’est quelque chose qui ne me viendrait pas à l’idée en d’autres circonstances, ni dans d’autres villes, mais ici, le vélo est légion.

Tout d’abord Amsterdam n’aime pas les voitures. Beaucoup de rues du centre ville sont d’ailleurs réservées aux piétons et aux cyclistes.
En dehors de ces quartiers, il est aussi facile de trouver un emplacement où se garer que de se balader nu dans le métro parisien…

Hier, après avoir failli me faire renverser une bonne demi-douzaine de fois en traversant sans faire attention une piste cyclable, j’ai fini par comprendre que les vélos font la loi à Amsterdam.

Ici, le vélo est roi

Chaque erreur commise m’ayant valu quelques bons coups de sonnette, je préfère m’arrêter et laisser passer tout ce qui ressemble de près ou de loin à un monstre à pédales.

Vous verrez: une journée en tant que piéton le long des jolis canaux et vous aussi, vous deviendrez paranoïaque.

J’ai donc décidé de passer de l’autre côté de la barrière et de devenir un tyran à deux roues motrices.
Seb et moi sommes donc allés chercher de jolis vélos. Il est un peu déçu car ils ne sont pas munis du rétropédalage mais bon, ils sont rouge Ferrari, c’est déjà ça.

Nos fidèles destriers de la journée

Instantanément, un sentiment de puissance m’envahit et je me mets, moi aussi, à martyriser les pauvres touristes piétons (bah oui, les étrangers c’est plus drôle, ils ont peur quand on « klaxonne »).

Nous avons, sur les conseils du loueur, exploré la partie de la ville « où il fait bon vivre ». Après un déjeuner en terrasse bien agréable, nous avons arpenté sur nos montures tout l’est de la ville, avant de rejoindre Max Euweplein, où nous finissons l’après-midi.

J'allais le dire

Un des nombreux canaux d'Amsterdam

Un pont qui ne manque pas de charme

Pour notre soirée, on compte retourner dans le Red Light ; décidément, on en aura fait des kilomètres…