Les destinations Les voyages
En résumé

Là où c'est pas vraiment la Chine

À lire

Hong Kong en mode sur le départ

À lire

Hong Kong en mode spirituel

À lire

Hong Kong en mode panoramique

À lire

Hong Kong en mode optimisé

On y a dormi

The Cityview

23 Waterloo Road
Kowloon
Hong Kong
Fermer

Hong Kong en mode panoramique

Hong Kong, Hong Kong

calendar dimanche 24 octobre 2010 clock 00:41

Jour 2 : A la recherche des vues les plus improbables.
Marché aux fleurs et Marché aux oiseaux :
Pour les fleurs, rien à voir de spécial, c’est juste le quartier où se trouvent tous les fleuristes.
Quant aux oiseaux, c’est plus insolite. Les hommes se promènent avec leur cage à la main et discutent entre eux, comme ils le feraient dans un café par exemple, mais toujours arborant leur bel oiseau.
A côté, plein de petites échoppes où se vendent toutes sortes de volatiles, mais aussi de la nourriture, des cages et des sauterelles vivantes.

Le grand Bouddha (Tian Tan) :
Il faut prendre la ligne orange jusqu’au terminus. De là, vous devrez prendre soit un bus, soit le téléphérique.
Comme on est des touristes, on a préféré les télécabines. Deux options : les cabines normales (environ 102 dollars H.K) et les crystal cabins (plus de 150 dollars H.K). Franchement l’écart de prix ne vaut pas le coup car la seule différence est que le sol est vitré. Aucun intérêt ici.
L’arrivée est marrante ; c’est le village Disney en mode chinois. Il faut y aller le matin c’est désert.

Pour monter jusqu’aux pieds du Bouddha, il faut payer.
Le plus intéressant (pour nous en tout cas) c’est la formule la moins chère, soit 23 dollars H.K. Tu as droit à un repas de nouilles, deux bouchées et une boisson, sur le stand qui se trouve en bas, à gauche du monastère. Si tu as plus de temps, tu peux prendre la formule à 60 dollars H.K (restaurant à gauche du temple).
La beauté de la vue est inégalable et les statues disposées autour du Bouddha valent vraiment le détour.
Dommage, le temple en lui-même était fermé.

Le monastère (Po Lin) :
Comme c’est le premier, c’est plutôt impressionnant. Beaucoup de couleurs et une belle architecture, qui rappelle celle des temples qu’on voit dans les films !
On a acheté de l’encens qu’on a fait brûler devant le temple, pour s’accorder les faveurs des esprits durant notre voyage (enfin, surtout parce que c’est sympa de faire comme les gens).
En bas, il y a la salle de prières où se pressent les fidèles et les moines du monastère ; c’est plutôt intimidant.

Victoria’s Peak :
Il faut reprendre le métro dans l’autre sens et descendre à Central. Il y a ensuite dix minutes de marche pour arriver au funiculaire.
Je crois que c’est 56 dollars H.K pour monter mais ne vous faites pas avoir comme nous, vous pouvez passer votre carte Octopuss. L’option sky view terrace ne sert à rien (terrasse du centre commercial du Peak). La vue est la même depuis le petit temple à droite du centre commercial (Tai Ping Shan).
L’attente est d’une vingtaine de minutes car c’est bondé et il n’y a que deux cabines en circulation.
Il faut y aller uniquement si le ciel est bien dégagé et de préférence à la tombée de la nuit, pour avoir une vue sur l’ensemble de la ville (le funiculaire ferme à mlinuit).

Docks de Hong Kong :
Il faut prendre la direction des Star Ferries et cela vous mènera directement sur le port.
Si vous y arrivez vers 20h00, vous pourrez assister au spectacle des lumières qui part de Kowloon.
Ca dure une dizaine de minutes et ça ne casse pas trois pattes à canard, mais si vous êtes dans le coin, faites-le, c’est quand même sympa.

Star Ferry :
Il fait les traversées entre Kowloon et Hong Kong et c’est aussi le premier et donc, le plus vieux des ferries. C’est rapide et moins cher que le métro (carte Octopuss acceptée aussi sur les bateaux), mais surtout, il faut le prendre au moins une fois pour son histoire !