Les destinations Les voyages
En résumé

Là où Indiana Jones a trouvé le Graal

À lire

La petite déception de la grosse Petra

On a visité

Siq Al-Barid

Little Petra
Wadi Musa
On a visité

Al-Madbah

Petra
Wadi Musa
On a visité

Tombes royales

Petra
Wadi Musa
On y a dormi

Seven Wonder Camp

Little Petra
Wadi Musa
On y a mangé

Basin Restaurant

Petra
Wadi Musa
On a visité

Al-Khazneh

Petra
Wadi Musa
On a visité

Al-Deir

Petra
Wadi Musa
Fermer

La petite déception de la grosse Petra

Petra, Jordanie

calendar lundi 27 mai 2013 clock 19:40
Aujourd’hui, nous allons enfin découvrir Petra et son Trésor, une des principales motivations de ce voyage.
Comme à chaque fois, j’appréhende un peu ces moments qui sont censés être magiques et plein d’émotion, d’autant plus que nous sommes ici en présence de l’une des 7 nouvelles merveilles du monde.
Le plus souvent, j’ai effectivement un frisson qui me remonte dans le dos. Comme lorsqu’on a découvert le Machu Picchu ou l’Ahu Tongariki par exemple, ou d’autres moins attendus comme la découverte du Rano Kau.
Ce matin à Petra, ce petit frisson n’était pas là. Je vais tenter de vous expliquer pourquoi.
Je pense que l’entrée dans le Siq, ce canyon de 1,2 km de long qui mène au Trésor y est pour beaucoup. Petra, c’est quand même la cité perdue au milieu du désert, cachée et taillée à même la roche, c’est la fin d’Indiana Jones et la dernière Croisade.
Et en fait, le Siq est en grande partie bétonné. Sûrement pour offrir une meilleure accessibilité aux touristes impotents et aux carrioles. Il y a aussi des bancs et des poubelles tous les 100m.
Malgré la beauté du lieu, j’ai plutôt la sensation de faire la queue pour le train de la mine à Disneyland que de m’évader. C’est bien réel, mais ça semble faux, ce qui est d’autant plus frustrant.
Et donc même effet en arrivant au Trésor. J’ai plutôt la sensation de découvrir un décor qu’un morceau d’histoire.
Autre point, vers 10h, le soleil tape pleinement sur la façade et la jolie couleur rose des cartes postales n’est pas là. Tout est blanc et renforce cette sensation d’artificiel.
Attention, le site est vraiment magnifique et mérite évidemment la visite. Et Petra ne se limite pas au Trésor, c’est juste la première chose que l’on découvre. Nous y avons marché toute la journée et vu beaucoup de belles choses. Et il nous en reste pour demain.
Nous avons fait, entre autres, le Al-Kubtha trail (environ 1h30 A/R, beaucoup de marches) qui vous permet d’avoir une vue plongeante sur le Trésor. Vers 16h30, il est dans l’ombre et la couleur rose ressort un peu mieux, mais on est un peu loin pour en profiter. Cela offre néanmoins un point de vue original.
Il faudra attendre le retour pour finalement avoir ce petit frisson.
18h, le site se vide, nous repassons devant le Trésor, tapi dans l’ombre. Très peu de monde devant lui. Après une journée à crapahuter, l’aspect mystique du lieu est plus présent. L’ombre révèle cette couleur rosée que le soleil ne doit dévoiler que lorsqu’il se lève. Un petit moment en tête à tête et voilà ma frustration effacée… jusqu’à ce que je retrouve le sol bétonné du Siq qui me renvoie chez Mickey.
Je ne peux donc que vous recommander chaudement de profiter de l’ouverture ou la fermeture pour découvrir le site et son fameux Trésor.