Les destinations Les voyages
En résumé

Là où les khmers rouges ont fait des massacres

À lire

Réveil en fanfare

À lire

Le Palais Royal et la Pagode d'Argent

À lire

Genocide's Museum & Killing Fields

À lire

Tuk-Tuk, Sir ?

À lire

Creepy Cambodian Show

On y a dormi

Indochine 2 Hotel

Khemarak Phomin
Phnom Penh
Fermer

Creepy Cambodian Show

Phnom Penh, Cambodge

calendar jeudi 4 novembre 2010 clock 15:52

Nous sommes arrivés en début d’après-midi à Phnom Penh et depuis, je dois dire que nous ne nous sentons pas vraiment à l’aise dans nos baskets.

D’abord, tous les guides disent de faire attention aux vols à l’arrachée, même si à priori les attaques violentes contre les touristes sont plutôt rares, alors que pour les autre pays que nous avons déjà visité depuis que notre arrivée, les commentaires étaient plutôt rassurants.

Cependant, nous sommes loin d’être de nature paranoïaque et ne prenons pas tout pour argent comptant.

Mais là, les gens nous fixent longuement, d’un regard qui se veut vraiment peu rassurant, surtout les hommes d’ailleurs.
Ils nous emboîtent souvent le pas et nous suivent de plus ou moins loin, ce qui a tendance à me faire un peu flipper.

Lorsque nous nous arrêtons quelques secondes, il nous est déjà arrivé à plusieurs reprises de voir arriver quatre ou cinq personnes, qui se disposent lentement autour de nous, comme pour nous encercler.

Ce genre de situation est inédit car au Vietnam les gens sont de nature plutôt distante et auraient plutôt tendance à ne pas te calculer.
Au contraire, les Laotiens sont souriants et sympathiques.
Ici, les deux extrêmes se côtoient ; soit la personne te salue en te demandant d’où tu viens et si le Cambodge te plaît, soit elle te toise de façon malveillante.

Est-ce juste de la curiosité ?

Je l’espère car je n’ai pas envie que nous nous fassions dépouiller appareils photos, argent et surtout, papiers d’identité.

En tout cas, si nous postons un s.o.s, ce ne sera pas de la blague alors restez alertes ! ;)