Les destinations Les voyages
En résumé

Là où la jeunesse se dévergonde

À lire

Road movie

À lire

Erreur stratégique

À lire

Peut mieux faire

Fermer

Road movie

Vang Vieng, Laos

calendar mardi 2 novembre 2010 clock 17:50

Aujourd’hui direction Vientiane.
Depuis Vang Vieng, trois options s’offrent à nous :
– Le bus (60 000 kips) qui met 4 heures. Départs à 10H00 et 13H00.
– Le minibus express (70 000 kips) qui met 3 heures. Départ à 9H00.
– Le pick-up (30 000 kips) qui met 4 heures et demie. Départ toutes les 20 minutes.

Un peu échaudés par l’expérience du bus la veille, on a décidé d’opter pour l’expérience pick-up. Ca sera un peu plus rock’n’roll, on peut se pointer à la gare à n’importe qu’elle heure et c’est deux fois moins cher.

Le pick-up en fait, ça ressemble à un tuk-tuk mais avec une voiture à la place de la moto.

On part de la gare de bus, on est que tous les deux et le chauffeur trace. On se demande pourquoi on va mettre 4H30 pour faire les 160 km qui nous séparent de Vientiane.

On comprend assez vite quand il se met à rouler à 20 km/h en klaxonnant dans tous les villages.
Il essaye de blinder sa remorque et il mettra pas de turbo tant qu’il ne sera pas plein.
Ça dure environ une heure comme ça ; nous sommes 5 maintenant.

Le conducteur décide quand même de passer la seconde et de nous amener à bon port.

On aura finalement mis 4H15 et avons été jusqu’à 10 au gré des montées et des descentes tout au long du trajet.
La route est assez jolie, et malgré le confort relatif du pick-up, nous ne sommes pas sortis tout cassés du voyage.

Par contre, le terminus n’est pas dans l’une des 3 gares routières de Vientiane, mais dans une espèce de gare spéciale pick-up qui se trouve à 7 ou 8 km du centre.
Prévoyez donc un tuk-tuk en plus (on a négocié le nôtre à 10 000 kips par personne).