Les destinations Les voyages
En résumé

Là où les maisons sont de toutes les couleurs

À lire

Une escapade haute en couleurs

On y a mangé

Pasta e Vino

Templeman 352
Valparaiso
On a visité

Mirador du port

Altamirano
Valparaiso
Fermer

Une escapade haute en couleurs

Valparaiso, Chili

calendar dimanche 22 novembre 2009 clock 23:58

Si tu es « pointu » lecteur, tu remarqueras que tous les mots du titre de ce post ont été soigneusement choisis.

« Haute » car à Valparaiso, les principales attractions sont juchées sur les différentes collines, que tu peux rejoindre au moyen des nombreux ascenseurs qui se trouvent de part et d’autre de la ville.

Acensor Concepcion

Un des nombreux ascensor de la ville

« Couleurs » car c’est un des mots qui représente le mieux Valparaiso, tant de par ses habitants, que de par son architecture.

Une fresque colorée

A chaque maison sa couleur

Ensuite… Bah c’est tout.

Parlons peu, parlons bien.

Valparaiso est décrit dans les bouquins comme étant un des lieux de villégiature préférés des habitants de Santiago ; et ben, franchement je comprends pas.

Lorsqu’on arrive à Valparaiso, on a vraiment l’impression de débarquer en Amérique Latine, telle que décrite par les médias : ça grouille de monde et c’est un beau bordel, entre les voitures, les bus et les vendeurs de tout et n’importe quoi qui s’entassent sur les trottoirs.

Pour ma part, si on me disait : »Viens, je t’emmène en week-end » et que je me retrouvais ici, je serais franchement déçue.
Ce n’est ni plus ni moins qu’un port de commerce, une ville industrielle. Ce n’est pas franchement joli, comme tu peux l’imaginer et surtout, aucune plage à l’horizon.

Quand on se promène dans la ville elle-même (en bas), c’est pas terrible, voir franchement craignos par endroits.

Les seuls aspects sympathiques sont ceux décrits par les guides :
Les ascenseurs et les points de vues que l’on peut avoir depuis les différents cerros (parce que de loin, les gros conteneurs de toutes les couleurs empilés sur le port comme des Legos, bah c’est joli, ça donne du relief aux photos).

Le port de Valparaiso

Les ruelles défoncées et à pic des hauteurs de Valparaiso regorgent aussi de bons restaurants et de coins charmants où l’on peut se poser pour boire un verre.

Une maison perchée

Une ruelle  pas très finie

Restaurant Pasta e Vino

Restaurant Pasta e Vino

Sinon, R.A.S.

Si tu pensais passer une journée à la mer, dans un petit village du genre de St Trop’, bah c’est complètement raté.

Il faut croire que les chiliens n’ont pas la même conception que nous en ce qui concerne la catégorie « week-end au bord de la mer ».